Comparatif : quelle VMC choisir pour une bonne ventilation ?

Pour vous accompagner dans le choix de votre VMC, nous avons répertorié pour vous les avantages, les inconvénients et la fourchette de prix à laquelle vous pouvez disposer d’une VMC simple flux autoréglable ou hygroréglable et VMC double flux.

Points à contrôler pour choisir sa VMC

  • Facilité d’installation : les VMC nécessitent un aménagement de votre habitation qui va demander plus ou moins de travaux. Certains ne pourront peut être pas être réalisables.
  • Efficacité et performance : tant en termes d’aération et de ventilation que de consommation électrique, le point épineux étant d’obtenir une extraction optimale de l’air vicié pour un environnement sain, tout en économisant de l’énergie.
  • Prix : avec des prix allant de 60€ à 1000€, la question du budget concernant votre VMC est primordiale.
  • Avantages spécifiques : selon les types de VMC, leur spécificité sera ou non un critère de choix dans la balance.

De plus, en fonction de vos besoins, un type de VMC peut être plus adapté qu’un autre. En cas de doute, les conseils d’un professionnel vous seront d’un grand secours.

Comparatif ventilations mécaniques (VMC)

Type de VMCDescriptif

VMC simple flux autoréglable
A partir de 60€



Une VMC simple flux autoréglable
Fonctionnement :
  • Entrées d'air dans pièces à vivre
  • Bouches d'extraction dans pièces de service
  • Réseau de gaines reliées au moteur d'aspiration pour évacuation de l'air vicié
  • Ventilation constante (autoréglable)

Avantages :
  • Economique
  • Facile à installer
  • Entretien facile

Inconvénients :
  • Amenée d'air froid directement dans les pièces à vivre : augmentation de la consommation de chauffage
  • Ventilation constante : consommation électrique constante
  • Bruits et odeurs s'infiltrent par les entrées d'air
  • Courants d'airs

VMC simple flux hygroréglable
A partir de 100€



Fonctionnement :
  • Idem VMC simple flux autoréglable
  • Ventilation variable grâce aux capteurs d'humidité sur les bouches d'extraction

Avantages :
  • Economies d'énergie par rapport à une VMC simple flux autoréglable grâce au flux variable (en fonction des activités intérieures notamment)
  • Moins de consommation d'électricité qu'une VMC double flux
  • Facile à installer
  • Nuisances sonores amoindries grâce aux entrées d'air acoustiques
  • Entretien facile

Inconvénients :
  • Amenée d'air froid directement dans les pièces à vivre : augmentation de la consommation de chauffage
  • Se déclenche en fonction de l'humidité uniquement : les pics de polluants ne sont pas pris en compte
  • Risque de surchauffe en été
  • Courants d'airs
  • Bruits et odeurs s'infiltrent par les entrées d'air

VMC double flux autoréglable
A partir de 600€



Fonctionnement :
  • Entrées d'air sur le toit
  • Bouches d'extraction dans pièces de service
  • Deux réseaux de gaines reliés au caisson de distribution pour échange thermique entre l'air vicié (évacué en toiture)et l'air pulsé (soufflé dans les pièces à vivre)
  • Air insufflé préchauffé
  • Ventilation constante (autoréglable)

Avantages :
  • Pas de courants d'air (circuit fermé)
  • Filtration de l'air entrant
  • Isolation acoustique : pas de nuisances sonores venant de l'extérieur
  • Récupération des calories de l'air sortant pour réchauffer l'air entrant
  • Aide à répartir la chaleur entre les pièces
  • Peut rafraîchir en été grâce à un "by-pass"

Inconvénients :
  • Coût
  • Installation complexe (réseau double, évacuation des eaux de condensation, taille du moteur)
  • Consommation électrique supérieure à une VMC simple flux
  • Entretien régulier nécessaire
  • Encombrement important
  • Risque de nuisances sonores dans les pièces de vie (rare)

VMC double flux hygroréglable
A partir de 1000€



Fonctionnement :
  • Idem VMC double flux autoréglable
  • Ventilation variable grâce aux capteurs d'humidité sur les bouches d'extraction

Avantages :
  • Economies d'énergie par rapport à une VMC double flux autoréglable grâce au flux variable (en fonction des activités intérieures notamment)
  • Pas de courants d'air (circuit fermé)
  • Filtration de l'air entrant
  • Isolation acoustique : pas de nuisances sonores venant de l'extérieur
  • Récupération des calories de l'air sortant pour réchauffer l'air entrant
  • Aide à répartir la chaleur entre les pièces
  • Peut rafraîchir en été grâce à un "by-pass"

Inconvénients :
  • Coût
  • Installation complexe (réseau double, évacuation des eaux de condensation, taille du moteur)
  • Consommation électrique supérieure à une VMC simple flux
  • Entretien régulier nécessaire
  • Encombrement important
  • Risque de nuisances sonores dans les pièces de vie (rare)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + 7 =