Les pelles

Les pelles ont des formes, des tailles et des destinations très variées. Voici en image la définition des pelles les plus communes en jardinage et construction.

Quelle pelle pour quel usage ?

 

Pelle ronde

La pelle ronde : aussi appelée pelle fortification. La pelle ronde est la pelle fétiche des maçons et des terrassiers. Elle sert à manipuler, retourner, transvaser le gravier, la terre, le sable. Son extrémité légèrement pointue permet d’entamer les matériaux un peu compacts. Son col de cygne et la longueur de son manche sont optimisés pour soulager le dos (poids des matériaux soulevés, mouvements fréquents).

Pelle carrée

La pelle carrée : petite sœur de la pelle ronde, cette pelle permet aussi de manipuler, retourner, transvaser le gravier, la terre et le sable. Son col de cygne et la longueur de son manche sont optimisés pour soulager le dos (poids des matériaux soulevés, mouvements fréquents). Son extrémité droite permet de racler tout en pelletant.

Pelle bêche

La pelle bêche : utilisée en jardinage, la pelle bêche sert à retourner la terre avant la mise en culture, diviser des souches de vivaces, enfouir le fumier et les amendements divers et transplanter les petits arbustes. Conseillées pour les sols légers ou peu collants, sans cailloux. Son col droit permet d’enfoncer la tête à la verticale en s’aidant des pieds.

Louchet

Le louchet : de la famille des pelles bêche, le louchet dit de pépiniériste, sert aussi à retourner la terre avant la mise en culture, enfouir le fumier et les amendements divers dans des sols à terre peu caillouteuse et transplanter les petits arbustes. Il permet de travailler les sols lourds collants et argileux plus facilement qu’avec une bêche. Le louchet peut aussi être appelé louchet de terrassier dans son usage de retournement de terre lourde et collante. Il existe aussi le louchet d’arrachage, plus épais que le louchet traditionnel, il est utilisé pour déraciner les arbustes à transplanter : idéal pour décoller les mottes, couper les racines, faire levier pour déraciner les arbustes.

Pelle de jardin

La pelle de jardin : en matériau très léger, la pelle de jardin est surtout utilisée pour manipuler des sols déjà meubles ou ramasser herbes, feuillages, écorces et graviers.

Pelle à neige

La pelle à neige : comme son nom l’indique, la pelle à neige est spécifique au ramassage de la neige grâce à ses bords relevés et ses cannelures qui empêchent la neige de coller. Grâce à ces spécificités, la pelle à neige est aussi utilisée pour la manipulation du grain, on l’appelle alors pelle à grain.

Pelle pioche pliante

La pelle pioche pliante : aussi appelée pelle américaine, cette pelle est utilisée par l’armée, mais aussi en camping, en randonnée 4×4… elle est utile pour pelleter, gratter, creuser, désembourber. Compacte, avec ses 3 positions : ouverte en mode pelle, pliée à moitié en mode pioche/binette, pliée en entier pour le rangement, elle se range dans de tous petits endroits.

Pelle à main

La pelle à main : cette petite pelle existe en métal pour le jardin ou le bricolage. Elle sert à ramasser les poussières et petits déchets lors du nettoyage. Elle est déclinée en plastique et de toutes les couleurs, pour devenir la petite pelle ménagère que nous connaissons tous.

 

 

Sources : ©Fiskars
Crédit photo à la une : ©blinker.es

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 7 =