Chevillette de maçon

La chevillette de maçon est un petit accessoire d’une vingtaine de centimètres de long (voire 30cm), du genre serre-joint. C’est un indispensable de la caisse à outils des maçons et des coffreurs. On l’appelle parfois patte à coulisse.

Composée de 2 parties métalliques mobiles (la tige et le valet) qui coulissent l’une sur l’autre, la chevillette de maçon sert à maintenir les planches de coffrage ou des règles de maçon pour le coulage de béton, de ciment, la réalisation d’arêtes de murs ou d’arrêts d’enduits. Elle tient aussi bien des pièces horizontalement que verticalement.

Source : autoconstruction.net

La tige de la chevillette de maçon peut être de section carrée, ronde ou hexagonale et d’un diamètre d’une quinzaine de millimètres. Elle est affûtée à son extrémité (et affûtable pour certains modèles), afin de pouvoir transpercer les matériaux durs (joints de ciment, parpaings) lors de sa fixation.

MISE EN PLACE D’UNE CHEVILLETTE DE MAÇON

Source : Wikipedia

  • placer la planche de coffrage à l’endroit souhaité
  • enfoncer la tige dans le mur avec un marteau de coffreur, le valet est ramené en arrière
  • faire glisser le valet à la main vers la planche jusqu’au contact de celle-ci
  • finir de fixer le valet en tapant dessus avec le marteau de coffreur

Astuce : plus vous tapez sur le valet, plus la pression exercée sur celui-ci est forte