Tamiser du sable sans se fatiguer

Vous avez laissé votre sable stocké à l’air libre pendant tout l’hiver et vous comptez maçonner ce week-end ? Il va donc falloir le nettoyer avant de s’y mettre, et pour cela, il va falloir tamiser !

Mais qui dit tamis, dit efforts et courbatures assurées…

Votre sable ressemble à ça ?

Après de nombreux mois aux quatre vents, les chats du quartier ont trouvé leurs latrines, les arbres se sont désossés, vous avez vous même égaré des bouts de gravats dans le big bag de sable posé au fond du jardin, attendant patiemment le retour des beaux jours…

Les beaux jours arrivent et voilà le résultat !

Comment tamiser du sable sans se fatiguer?

Avant de lire cette astuce, vous seriez tenté de faire comme ceci :

 

Alors pour tamiser votre sable et ne pas vous esquinter à la tâche, voici une astuce simple :

  • munissez-vous de 2 chutes de poteaux ronds, descente de gouttière ou tuyau PVC de même taille et dont la longueur est supérieure à la largeur de votre brouette
  • placez les 2 poteaux côte à côte en travers de la brouette dans le sens de la largeur
  • posez le tamis sur les poteaux
  • versez une pelletée de sable dans le tamis et faites simplement rouler celui-ci dans un mouvement de va et vient sur les poteaux, sans forcer . Au besoin, faites le mouvement à deux, c’est plus rapide et encore moins fatiguant  !

Et comme des images valent mieux que des mots, voici la démo animée :

 

 

Bon tamisage à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 4 =