Serre joint de maçon

Le serre-joint de maçon est un outil principalement utilisé pour la réalisation de coffrages pour couler du béton. On l’utilise alors pour les linteaux, les arases ou têtes de murs, les poteaux béton… Mais il peut être utilisé de manière générale pour maintenir des éléments entre eux de manière temporaire.

Composé de 2 parties métalliques mobiles (la cane et le valet) qui coulissent l’une sur l’autre, le serre-joint de maçon sert à maintenir les planches de coffrage sur l’ouvrage avant coulage du béton ou du ciment.

La capacité de serrage du serre-joint de maçon, selon les dimensions, peut aller de 40 cm à 120 cm. La saillie quand à elle, définit la « profondeur » ou la distance d’accès entre la cane et le couple de serrage et dépend de l’accessibilité du point de serrage que l’on souhait atteindre.

Dans la famille des serre-joint, on retrouve un outil plus petit et tout autant essentiel aux maçons : la chevillette de maçon dont la fiche est consultable ici.

« Par contre il est utilisé par le coffreur puisqu’il sert à maintenir le coffrage d’un ouvrage en béton armé ou non. Il est très encombrant, très lourd, peu précis mais il est costaud. Un choc malencontreux peut le faire lâcher brusquement et ruiner l’ouvrage en construction. L’écartement des coffrages souvent en planches de sapin doit être réglé par des entretoises pour éviter la déformation au serrage par chocs du serre-joint. »

Merci à Claudy Lavignac (membre de la communauté Facebook) pour ce retour d’expérience.

Mise en place d’un serre-joint de maçon

Source : c.cano.free.fr

  • ajuster les planches de coffrage de part et d’autre de l’ouvrage à couler (linteau, arase de mur, poteaux béton)
  • ouvrir largement le serre-joint en faisant glisser le valet et positionner la cane de chaque côté des planches
  • refermer le valet en le faisant coulisser d’abord à la main, puis avec un marteau de coffreur pour maintenir fermement
  • régler le niveau ou l’arase des planches quand celles-ci sont fixées avec les premiers serre-joint
  • terminer la mise en place des serre-joint complémentaires si besoin

Source : corbeau.name

La pose de serre-joint pour les poteaux béton

Dans le cas de la pose de serre-joint de maçon pour le coulage d’un poteau béton :

  • percez préalablement les parpaings (ou le mur en pierre) de chaque côté du poteau, à chaque hauteur où vous souhaitez mettre les serre-joint
  • démontez les serre-joint en faisant coulisser le valet jusqu’au bout de la cane
  • mettez vos planches de coffrage en place
  • faites passer la cane à travers le trou précédemment fait dans le mur
  • remettez la coulisse et fixer fermement cette dernière en tapant dessus avec un marteau de coffreur jusqu’à immobilisation du serre-joint
  • renouveler l’opération pour les autres serre-joint

Source : abc.maconnerie.pagesperso-orange.fr