Camion toupie

Le camion toupie ou toupie béton (aussi appelé camion malaxeur ou bétonnière portée), désigne un camion spécialisé dans le transport du béton frais. Son nom particulier lui est conférée par le réservoir en forme de « toupie » qui contient le béton à livrer. Il est équipé de base, d’une goulotte de versement de 3m environ, permettant de couler le béton au pied du camion de manière précise.

Tailles et capacités des toupies béton

Une toupie béton transporte en moyenne de 4 à 10m3 de béton (soit 9 à 23 tonnes environ !). En fonction du poids transporté, le camion porteur doit être fiable et puissant, et doit respecter la réglementation routière (PTAC max). Les différents porteurs en fonction du poids et du nombre de roues motrices sont :

  • le 4X2 (2 roues motrices sur 4) qui peut transporter 4 m3 de béton pour un PTAC max de 19 tonnes.
  • le 6X4 (4 roues motrices sur 6) qui peut transporter 6 m3 de béton pour un PTAC max de 26 tonnes.
  • le 8X4 (4 roues motrices sur 8) qui peut transporter 8 m3 de béton pour un PTAC max de 32 tonnes.
  • le semi-remorque, avec 2 essieux qui peut transporter 10 m3 de béton pour un PTAC max de 38 tonnes.

Le poids maximal comprend le porteur, le réservoir (toupie), les accessoires de remplissage et de vidage du camion et le béton. Tout ajout d’un accessoire de vidage supplémentaire comme une goulotte, un tapis ou une pompe, a une incidence directe sur la capacité de béton transportée : le nombre de m3 de béton transportable est d’autant réduit.

Composition et fonctionnement d’un camion toupie

Au sommet du réservoir d’un camion toupie, on trouve une ouverture en entonnoir permettant son remplissage en centrale.

A l’intérieur de la toupie, un système de vis sans fin permet 2 actions selon son sens de rotation :

  • Dans le sens de malaxage, la vis fait descendre le béton au fond de la toupie.
  • Dans le sens du vidage, la vis fait remonter le béton vers la goulotte de sortie. Cela permet de vider complètement la toupie sans avoir à l’incliner.

Dès la sortie de la centrale, le béton est malaxé en continu afin d’éviter qu’il ne s’agglomère pendant le transport. Il ne s’agit pas là d’éviter sa prise, car celle-ci est une réaction chimique soumise aux contraintes atmosphériques, notamment la température, et non aux contraintes cinétiques. Le béton frais chargé en toupie peut être utilisé dans l’heure qui suit sa fabrication pour prétendre conserver ses propriétés. Au delà, des adjuvants retardateurs peuvent augmenter ce temps.

Le camion est également équipé d’une goulotte (demi-tube situé à l’arrière de la toupie, au droit de la sortie du béton) d’environ 3m dépliée, qui permet de faire couler le béton à l’endroit souhaité. Pour des distances de coulage plus importantes, des longueurs de goulotte peuvent être ajoutées. Et pour des accès encore plus lointains ou difficiles, les options comme le tapis ou la pompe à béton (pumi), sont préférées. Toutes ces options viennent en général s’ajouter au prix du camion toupie.

Dans les équipements de base d’un camion toupie, on retrouve aussi un réservoir à eau avec tuyau pour le nettoyage du camion ainsi qu’un autre réservoir qui permet, le cas échéant, d’ajouter du fluidifiant au béton (conditions météo extrêmes, distance centrale-livraison à plus d’une heure…).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + 2 =