Autoconstruction

Autoconstruction
5 (100%) 1 vote

L’autoconstruction d’une maison est le choix fait par un particulier, de construire lui-même son habitation sans connaissances techniques de la construction, et sans faire appel (ou presque) à des professionnels. De manière plus générale, l’autoconstruction est un terme utilisé dès qu’une personne novice décide de réaliser elle même un projet nécessitant des compétences qu’elle ne possède pas, pour ses besoins personnels. On parle d’autoconstruction pour : un bâtiment, un bateau, un chauffe-eau solaire, une éolienne, une machine agricole…

Les corps d’état privilégiés en autoconstruction d’habitation

Grâce au partage des connaissances facilité par Internet et les réseaux existant, les autoconstructeurs s’approprient quasiment tous les corps d’état nécessaires à la construction d’une maison. Cependant, pour des raisons de garantie et de sécurité, les réalisations les plus techniques sont souvent déléguées aux professionnels, comme le terrassement, les fondations ou les dalles béton.

Les motivations des autoconstructeurs

Les personnes qui se lancent dans l’aventure de l’autoconstruction de maisons individuelles (ou partagées) ont des motivations variées :

  • Autoconstruire pour des raisons économiques : construire soi-même permet d’éviter toutes les charges d’une entreprise du bâtiment. Le prix au m² peut être divisé par 2 au final, par contre cela implique souvent plus de temps pour la réalisation complète du projet et un risque individuel par fois prix par certains sur la qualité de leur travail.
  • Autoconstruire pour avoir une maison unique : parfois par goût, besoin ou obligation, la maison dont on rêve doit répondre à des critères personnels ou familiaux forts. Construire soi-même permet alors de se soustraire des standards et de créer un environnement de vie plus personnel.
  • Autoconstruire pour avoir plus avec moins : construire sa maison peut permettre la réalisation d’un projet qui autrement serait inaccessible sur le marché traditionnel.
  • Autoconstruire pour combler des besoins profonds : l’autoconstructeur est souvent poussé par le besoin de réalisation de soi, qu’il réalise au fur et à mesure de son chantier par la réappropriation de techniques et de savoir-faire. Certains font appel à des techniques simples et pratiques, réalisables et réparables par l’habitant, quand d’autres poussent l’auto-apprentissage jusqu’à la spécialisation.
  • Autoconstruire par conviction écologique : certains autoconstructeurs optent pour cette méthode par respect pour la nature dans le choix des matériaux et techniques constructives choisies. Ils choisissent souvent des matériaux recyclés/recyclables, contrôlent les énergies grises des matériaux neufs, et s’assurent de leur propre impact écologique pendant la durée des travaux. Avec une approche de type haute qualité environnementale, les options architecturales et techniques retenues peuvent être très poussées et innovantes, faisant appel à des technologies de pointe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A suivre
A suivre
0 Partages
Partagez
+1
Tweetez
Enregistrer