Mesmateriaux.com simplifie les travaux

Simplifier la vie de ses clients, tel est le leitmotiv de mesmateriaux.com. Créée en 2009 au Mans, la société a imaginé et conçu une plate-forme Web de mise en relation entre des particuliers qui veulent faire des travaux chez eux et des négociants de matériaux plus habitués à un public d’artisans.

« Nous voulons affranchir nos clients de toutes les contraintes organisationnelles en leur permettant de trouver à côté de chez eux tout ce dont ils ont besoin pour leurs travaux, précise Yohann Pinto, cofondateur de la start-up mancelle et professionnel du bâtiment. Je suis fils d’artisan maçon et j’ai fait toute ma carrière dans le bâtiment, comme métreur, puis conducteur de travaux, avant de créer une société dans le second œuvre. »

Pour séduire, la PME n’a pas choisi de se battre sur les prix – même si elle affirme être très compétitive – mais sur la qualité des produits­ et le service. « Nos clients peuvent commander de chez eux tranquillement en semaine, être guidés par nos conseillers et être livrés à domicile. Le week-end, ils sont donc totalement opérationnels pour leurs travaux », confie le dirigeant. Et pour leur simplifier encore plus la tâche, la société les prend véritablement par la main. « Le faire soi-même peut faire peur. Nous venons donc d’éditer notre premier pas-à-pas vidéo sur la réalisation d’un mur de parpaings », poursuit Yohann Pinto.

Passer les frontières

La société fait état de 15.000 références produits en catalogue, avec un objectif de 60.000 d’ici à la fin de l’année. Et mesmateriaux.com revendique une couverture nationale avec un réseau de 3.000 partenaires négociants de matériaux, dont les plus grandes enseignes. « Nous livrons aujourd’hui en moyenne à 11 kilomètres, donc avec des frais de transport peu élevés, de 45 euros en moyenne », affirme le dirigeant.

Le concept a séduit les investisseurs. Depuis sa création, mes­materiaux.com a déjà finalisé deux levées de fonds pour un montant total de 4 millions d’euros (CapHorn Invest, Entrepreneur Venture, le fonds interrégional Idée et quelques investisseurs privés). Avec 10 millions d’euros de chiffre d’affaires attendus cette année, Yohann Pinto annonce une nouvelle levée de fonds pour la fin 2015 et un développement en Europe.

Auteur : Les Echos par Florence Le Nevé – source
Date : 13 octobre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 7 =